Voyage en avion : gérez aussi vos bagages

Faire ces bagages n’est pas une partie de plaisir. En effet, le choix des affaires, le tri ou encore la répartition, ça prend beaucoup de temps. Le souci, c’est qu’il est possible que vous soyez au devant d’une fouille une fois que vous êtes à la douane. Pour éviter les désagréments dans ce cas, nous vous proposons quelques conseils concernant la gestion de vos bagages, avant de voyager en avion.

Un poids à respecter

Tout d’abord, vous devez savoir qu’avant de monter en avion, vous avez un poids (environ 23 kg) et une taille (56 * 45 * 25 cm) maximum à respecter en ce qui concerne vos bagages. Cette condition s’appelle également la franchise. Cette dernière est définie comme la quantité maximale de bagages que vous pouvez emporter, sans supplément de prix et qui peut varier selon le type de tarif, de votre pays de départ ou de destination. Et cela, hormis vos bagages à main qui doivent peser 12 kg tout au plus. Pour avoir les informations sur le sujet, vous devez vous renseigner à l’avance et prendre les précautions adéquates afin d’éviter des excédents. Sinon, vous devez payer le surplus de poids. Par ailleurs, il faut aussi faire attention étant donné que cette franchise n’est pas incluse dans le prix du billet dans les agences low-cost. Autrement dit, pour bien la respecter, pensez à ne prendre que ce qui est nécessaire en fonction du type de voyage, de la météo, et des activités que vous allez faire dans votre pays ou ville de destination.

Les exceptions possibles

La règle de base est de respecter la franchise. Toutefois, il n’est pas rare qu’on soit en face de diverses exceptions. Si tel est le cas, vous devez vous renseigner à l’aéroport et présenter à la douane les dimensions réelles du bagage « en plus » que vous allez emmener. Dans ce cas, vous bénéficierez d’un tarif spécial, autre que ce que vous avez déjà payé. Ensuite, la compagnie doit vous fournir une autorisation au préalable pour que vous puissiez l’embarquer sans problème. Outre ces points, si vous transportez des produits liquides, sachez que de nombreux aéroports ne permettent que le transport d’un volume de contenant de moins de 100 ml et encore, ils doivent être présentés dans un sac plastique transparent avec un zip comme fermeture. Le tout ne dépassant pas 1 litre, dans ce cas. Il en est de même pour les repas de votre bébé. Les biberons et petits pots sont acceptés après un petit passage à la vérification de routine. Mais là aussi, vous devez les mettre dans un sac plastique scellé.

Connaissez vos droits

Tout d’abord, pour chacun de vos bagages, vous avez l’obligation de bien mentionner sur les étiquettes, toutes vos coordonnées exactes. Et cela, afin de bien les identifier à votre arrivée. Ensuite, n’y mettez pas des objets précieux et valeureux, car aussi minimes qu’ils soient, les risques de les perdre existent. Si un cas de vol de ces objets se constate, par contre, vous avez le droit de porter plainte auprès des services de bagage de l’aéroport et de la compagnie aérienne. Concernant la procédure, le plus tôt sera le mieux. Par ailleurs, si vos affaires ne vous sont pas restituées à temps, vous pouvez également demander une indemnisation, ou faire appel à votre assurance contre la perte ou le vol de vos effets. Mais avant de pouvoir bénéficier de cet avantage, il est nécessaire de souscrire à l’avance, à une assurance voyage. Et enfin, pour que toutes ces procédures soient efficaces, vous devez avoir en votre possession, tous les papiers nécessaires pour prouver que vous avez réellement embarqué, avec vos bagages et que ces derniers ont été bien enregistrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *